Au debut de l’annee 2021, dans l’elan collectif d’un desir revendique, nous avons fera comme des centaines d’urbains.

Au debut de l’annee 2021, dans l’elan collectif d’un desir revendique, nous avons fera comme des centaines d’urbains.

Nous sommes mis au vert. Paris ne nous offrait plus ce que nous etions venus chercher, et sans peine nous avons rendu notre appartement de bobo et trouve a la location une maisonnette nichee au fond d’un jardin. Adieu la capitale, sa culture, ses restaurants et ses Journees Privileges, remises au fond des armoires, vestes chics et souliers a talons … La pandemie allait imposer a nos vies des choses qui nous auraient inspire peu de moment auparavant mepris, indifference ou haut-le-coeur selon les circonstances. Desormais, de nouveaux mots apparaissent dans…

Pepites et promenade

Notre confinement a reveille notre gout Afin de nos promenades en cimetieres. J’me sens bien au silence qu’inspirent des existences passees, tel une ode a l’emotion, au recueillement et a la memoire. Je marche lentement au sein des allees d’ou s’exhale la puissance olfactive d’un humus froid et floral. Je dis bonjour Monsieur, bonjour Madame, je suis Mylene, je vous prie de bien vouloir m’excuser pour cette intrusion concernant la toit. Et en meme temps, c’est dans les deux sens, mon divertissement reste peut-etre aussi quelque peu le votre, vous ne devez jamais avoir tant de visites que ca en ce moment. Alors que je salue in petto les…

Tenue de fi?te confinee

Ca s’appelle : chacune des poitrines quand on m’avait pose la question : quel nom apporter a un site marchand agregateur de marques de lingerie par lequel chacune des jeunes femmes auraient envie d’aller, la publicitaire qui sommeille en moi n’aurait pas pense a « l’integralite des Poitrines » en premier lieu. Dans le temps libre, j’aurais lance deux trois alternatives de noms, ainsi, dans la foulee quelques pistes creatives, dont 1 storytelling, un plan de com, un shooting au Cap … le tout aurait ete accompagne d’un devis astronomique qui aurait allegrement finance la liste de Noel (des ecouteurs Devialet, une caisse de Chante Cocotte ….) et celle de mes proches (excepte celle…

L’agence

On voit 30 annees presque jour Afin de jour je montais ma boite. Une agence de publicite qui s’appelait QUALIPIGE, cela faisait parfois sourire ceux qui comprenaient le jeu de mot. Qualipige proposait aux marques la realisation de campagnes en publi-reportages dans les magazines, une technique de communication d’une nouvelle epoque (aujourd’hui on dirait du « brand content »). Au debut je sous-louais un coin de bureau dans un loft pres une Bastille, puis reellement vite nous avons eu de gros clients ainsi que grands bureaux dans une petite maison toute en couleurs qui s’etalait a la verticale dans six niveaux. Au rez-de-chaussee est l’accueil, avec derriere ce qu’on appelait…

Poeme a Maurice

Ile est du feminin, mais comme il va i?tre sans eux Il est du masculin des lors que je le veux. On devoile ile Maurice mais c’est elle qui seduit, Tout au long du jour, bien au bout en nuit Elle est votre belle ile posee au sein d’ un ecrin, Caillou diamant perdu au sein d’ l’ocean indien. Mes couleurs de Maurice irisees le matin Fremissent, vibrent, et nous vont beaucoup au teint. Meme les rares tons gris des capricieux nuages Appellent Notre flamboyance des couleurs du rivage. Neanmoins, c’est le sable pertinent des fonds ou l’on a pied Qui donne a notre voute la cambrure qui sied. Ainsi que marcher au bord…

POST VOEUX

Parce que se souhaiter d’heureuses trucs peut se faire le 1 ier janvier mais nullement juste. Parce qu’a un moment de l’annee faire un bilan est toujours une bonne initiative. Ainsi, 2018 a ete une annee riche : sortie du livre, en France, au Royaume Uni, en Australie, merveilleuses promotions (Salons de livres, Nocturnes litteraires), des interviews, des voyages, des rencontres … En comparaison, 2019 me laisse 1 sentiment mitige fait d’attentes, de doutes et de reparations. J’ai minimum service, peu voyage, presque rien ecrit et affronte trop de migraines. En positif malgre tout, des lectures, des reves et plusieurs formations. J’ai suivi des cours de langues, participe a un…

SEMPRE LIBRE

J’habite nee un 7 novembre, comme Albert Camus et David Guetta, une date legerement sinistre, minimum festive, qui possi?de parfois eu l’inconvenient de me faire passer certains week-ends a deux sous la pluie dans une capitale europeenne. Si j’avais ete nee un 7 mai pourquoi pas les cadeaux « week-end » auraient ete plus ensoleilles et par le jeu des ponts cumules m’aurait peut-etre envoyee par des destinations plus lointaines. D’ordinaire, pour mon Bday, j’interdis toute forme de surprise. J’ai la certitude que les amis qui sortent de derriere le canape une coupe a la main pourraient arreter web les battements du coeur. J’ai l’emotion violente et la…

Se rappeler d’ou on vient

Plusieurs 26 eleves presents sur J’ai photo de classe, 3 buddygays connexion etaient partis comme on le dit pudiquement, 4 n’avaient nullement pu se liberer (ou n’avait gui?re voulu affronter le passe) 3 etaient les freres ou soeurs, ainsi, 16 etaient au rendez-vous. Sur le coup de 12H30 tel un crabe mefiant arriva Francine Ferrer, Celle qui avait ete une institutrice du CE1 a l’ecole communale de Collioure en 1967 avait garde intact ce regard qui nous terrifiait mais que le grand age avaient habille desormais d’un voile vitreux. Du haut de ses 97 ans (et autant en centimetres) Madame Ferrer, tel on l’appelait, avait i  sa place le grand nombre d’annees qui…

Notre verite

J’ai demarre le site depuis deux annees parce que j’avais envie (ou besoin) de raconter les bouleversements de cette periode en life qui n’en etait pas moins intense. Mes enfants devenus grands etaient dans le depart, je venais de ceder les commandes du agence de publicite et je ne rencontrais que des hommes avec lesquels je n’avais rien a faire. Soudain celibataire, sans enfant et sans travail, mes ri?ves, a 50 ans, s’est videe d’un coup, presque du jour au lendemain. Alors j’ai ecrit. J’ai ecrit Afin de partager les observations, raconter mes experiences, ainsi, pour, decrire le recommencement de ce qui est pour nombre 1 nouveau…

Est ce qu’on ne pourrait nullement etre un bien petit peu moins beaucoup ?

Devant la page blanche le regard ethere, le coeur leger, la peau repu, la plume en panne, J’me pose le sujet : de quoi a t-on besoin pour rediger ? Non la reponse attendue n’est nullement d’un Bic ou d’un Mac (ni d’un Big Mac). Activons le mode abstraction quelques instants, eteignons le portable (bien juste apres la lecture de votre post) et meditons sur et cela est propice a secouer ardemment les neurones insuffisamment choisis en une telle periode estivale et mis en sommeil par trop de tranquillite, de siestes ou de rose. Est-ce que le soleil, le bien-etre, ou la beaute des alentours, a savoir des choses…

admin

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *